« Sexuellement, l'homme est sujet; les hommes sont donc normalement séparés par le désir qui les pousse vers un objet différent d'eux; mais la femme est objet absolu de désir. » Simone de Beauvoir

 

La définition de la femme en temps qu'objet plutôt que sujet est toujours aussi fréquente dans la publicité et notre société en générale. Son corps est utilisé pour vendre, pour faire rêver et fantasmer. Son corps seulement, auquel on retire toute humanité.

Avec cette série je m'amuse du terme "Femme-Objet" et tente de redonner à mes modèles féminins leur subjectivité. J'ai voulu leur donner la possibilité de se définir comme elles le souhaitent, et non pas comme les hommes et la société de consommation veulent qu'elles soient. Redonner la parole aux principales concernées, et leur permettre de se raconter. J'ai donc repris le terme "Femme-Objet" au pied de la lettre et j'ai demandé à chacune : Toi en temps que femme, si tu devais te définir par un objet, lequel serait-il ?

 

Ces photos donc donc le résultat d'une collaboration entre les sujets et mon oeil posé sur elles. C'était important que mes modèles soient les scénaristes de la photo autant que moi. Elles m'offrent leur confiance, je leur offre mon écoute, et nous fabriquons la photographie finale ensemble. Pour beaucoup, c’était la première fois qu’elles se posaient la question de ce qui pouvait les définir. Certaines ont choisi la symbolique forte de sens d’un objet, d’autres son ironie, son histoire, ou encore sa fonction… Autant de démarches possibles qu’il n’y a de femmes sur terre.

 

J'ai commencé par photographier 50 femmes en constituant un large panel. J'aimerais poursuivre ce projet pour continuer de découvrir la richesse des histoires qui m'entourent, et constituer un portrait documenté de la femme d'aujourd'hui telle que je la vois : la femme composite, complexe, la femme imparfaite, parfaite comme elle l'entend, la femme forte de sens qui existe par son corps et son histoire.

ARGI
ARGI

J’ai choisi le couteau parce que je suis une guerrière. Pour moi il symbolise la vitesse et la précision. C’est un objet qu’on utilise tous les jours et depuis toujours, pour chasser, cueillir, travailler, manger… C’est l’indispensable des arts de la table, et de mon métier dans la restauration. Il existe énormément de couteaux différents, avec des usages divers. Mon couteau est grand, brillant, mais surtout tranchant !

press to zoom
JACQUELINE
JACQUELINE

Une pelote de laine qui tisse, se mêle et s'entremêle. Qui demande à créer et à construire. Une pelote ronde, douce, rose, comme moi.

press to zoom
MAURGAUX
MAURGAUX

Ce gant de boxe représente le combat que doit mener une femme toute sa vie, et qui dure depuis la nuit des temps. Je me bas pour exister, pour exprimer mes idées, pour faire valoir mes droits et m’émanciper. Mais aussi je me protège et me défends. Mon gant est rouge, couleur ambivalente. Elle représente l’amour/la colère, la sexualité/le danger, l’ardeur/l’interdiction. J'aime sa chaleur et sa force.

press to zoom
NINA
NINA

J’ai choisi cet objet, car il me rappelle des souvenirs d’enfance où je dansais au rythme de la musique espagnole. Leur petite forme et bruit fracassant m'évoquent la force, la maîtrise et la ferveur. Elles peuvent faire vibrer mes oreilles comme mon corps. C’est peut-être ce rythme que je recherche encore pour m’accomplir pleinement en tant que femme. Que mes doutes s’estompent et que je puisse trouver ma force en les faisant claquer entre mes mains.

press to zoom
PAULINE
PAULINE
press to zoom
AURELIA
AURELIA

Le violon en hommage à ma passion qui a donné le La à ma vie.

press to zoom
JOANNE
JOANNE

Je suis le sourire. Je suis la jeunesse. Je suis l’espoir. Je suis noire ou blanche. Je suis femme ou homme. Je suis l’Histoire. Je suis le reflet de la société et ses maux. Je suis nos luttes passées, présentes, et futures. Mais qui suis-je quand on ne me regarde pas ?

press to zoom
INES
INES
press to zoom
KEZA
KEZA

Chaleur et gourmandise se retrouvent dans le grille pain. Il peut surprendre et propulser. Attention toutefois à la brûlure. Le grille pain, comme son nom l’indique, grille le pain. Il fait donc aussi symboliquement référence au combat que je mène quotidiennement pour qu’on arrête de faire référence à ma couleur de peau foncée. Mais j’aime cet objet, car après tout, on met du pain à griller pour le rendre encore meilleur.

press to zoom
COLINE
COLINE

L’objet qui me représente est le vélo. Mon vélo. Mon vélo c’est ma liberté. C’est filer dans les rues à n’importe quelle heure et me sentir en sécurité. C’est les cheveux au vent. C’est les couchers de soleil. C’est la pluie battante qu’on affronte en souriant. C’est aller n’importe où n’importe quand. N’attendre rien ni personne. Juste lui et moi. C’est l’indépendance.

press to zoom
FANNY
FANNY

Mon oreiller est mon plus grand amour et mon pire ennemi à la fois. J'ai un rapport compliqué au sommeil, je fais beaucoup d'insomnies, ce qui se répercute dans mon quotidien. Ce rapport ambivalent avec cet oreiller symbolise le rapport ambivalent que j'ai avec moi même. La difficulté à m'accepter et m'apprivoiser.

press to zoom
BRIGITTE
BRIGITTE

J’ai choisi la pince parce que j'ai toujours aimé les outils. Inventer, construire, fabriquer sont des actions d’autonomie. Quand on sait faire par nous même, on se sent plus libre. Cette pince a un bec puissant comme celui d’un perroquet. Elle maintient, dévisse, arrache… J’aime sa puissance.

press to zoom
ELISABETH
ELISABETH

Le piment pour tout ce qu'il symbolise

press to zoom
CORRINE
CORRINE

Impossible de m’en passer le chocolat me fait craquer. Ma manière de le consommer a variée autant que j’ai évolué moi même. En carré, en poudre, fondu ou glacé, il a accompagné mes années et mes humeurs. Il relie l’enfant que j’étais à la femme que je suis aujourd’hui.

press to zoom
JOELLE
JOELLE

La première fois que j'ai voyagé c'était pour me rendre au Cameroun. Je suis tombée amoureuse du pays et j'ai voulu découvrir le reste de l'Afrique que je connais bien désormais. Cette statue symbolise mon émancipation gagnée pendant la découverte de ces terres, et ma rencontre marquante avec un marabout dont je porte le gri gri depuis, toujours sur moi.

press to zoom
MATHILDE
MATHILDE
press to zoom
MATHILDE
MATHILDE

Une lampe avec deux ampoules : deux fois plus de lumière, deux fois plus d’énergie. Cet objet me rassure, me rappelle l’ambiance chaleureuse des soirées chez mes parents. J’aime son design étonnant, son apparence froide liée au toucher du métal, mais qui laisse apparaître une douce lumière... un objet qui a de multiples facettes, j’aime bien qu’il me représente !

press to zoom
SAMANTHA
SAMANTHA

Le coquillage pour un de mes poèmes préféré : Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage, Et la mer est amère, et l'amour est amer, L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer, Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

press to zoom
More to come
More to come
press to zoom